Action 3 : Tourisme, Développement durable et Territoires pyrénéens

Cette action est menée par l’Université de Toulouse - Jean Jaurès (pilotage) et  l’Université de Saragosse.

Elle  porte sur le développement des métiers du tourisme de montagne en incluant la dimension de développement durable qui n’est pas appréhendé de manière identique des deux côtés du massif pyrénéen.

Elle a pour principal objectif de faire évoluer les référentiels métiers et les formations du tourisme de montagne pour les adapter aux nécessités d’un développement durable au vu des changements climatiques.

Elle s’articule autour de 3 sous-actions :

Réflexion autour de Tourisme pyrénéen et Changement climatique

Il s’agit de fournir aux décideurs une aide à une  meilleure réflexion prenant en compte les risques dans un contexte de changements profonds actuels et à venir du massif.

Les résultats attendus sont la publication d’un guide des bonnes pratiques en matière de tourisme facteur de développement durable ; une proposition d’action expérimentale de l’articulation tourismes/Développement durable en zone de montagne ; une rencontre et une publication sur les nouveaux enjeux de la montagne pyrénéenne ; des actions médiatiques aux niveaux régional, national et international.

Observatoire des métiers du tourisme pyrénéen et du développement durable

ll  s’agit de mettre à la disposition des acteurs pyrénéens de l’emploi et de la formation l’outillage nécessaire à la prise en compte du développement durable dans l’offre de formation des principaux métiers du tourisme pyrénéen.

Les résultats attendus sont la proposition opérationnelle d’un observatoire pérenne de l’évolution des besoins en formation et renforcement des capacités ; un catalogue des référentiels des principaux métiers du tourisme de montagne ; une validation commune F/E/A/ des formations et titres professionnels du secteur ; des actions médiatiques aux niveaux régional, national et international.

Formation des gardiens de refuge de montagne

Il s’agit de favoriser la professionnalisation et la structuration du métier de gardien de refuge en prenant en compte les dimensions du développement durable.

Les résultats attendus sont : le développement et l’amélioration de la formation de gardien de refuge sur le massif ; la réalisation d’un guide des bonnes pratiques du développement durable à l’usage des clients, gardiens et propriétaires de refuge ; la proposition d’un plan de formation continue adapté sur le massif ; des actions médiatiques aux niveaux régionaux, nationaux et international.

Découvrez la plateforme