Parcours M2R&P ECOLOGIE, Spécialité MODELISATION DES SYSTEMES ECOLOGIQUES incrément 0

Présentation

Présentation

L'objectif de cette spécialité est de permettre aux étudiants de construire la maîtrise conceptuelle et pratique d'outils de modélisation nécessaires pour répondre à une demande croissante en recherche fondamentale et finalisée nécessitant des personnes à double compétence. Cette formation cible la modélisation (dans le sens général) pour la compréhension des systèmes complexes en biologie. Par exemple, l'analyse des données issues du domaine biomédicale ou épidémiologique. Ou, en écologie: ingénierie environnementale, conception et évaluation de l'efficacité de plans de gestion d'espaces naturels, populations et communautés écologiques sauvages, ou écosystèmes. Elle offre une double compétence : analyses de données et modélisation en complément d'une formation initiale en écologie et/ou biologie en général

Savoir-faire et compétences

Être capable de :

1.

Identifier les institutions et entreprises impliquées dans la gestion de ressources biologiques naturelles (populations sauvages et communautés écologiques), de la biodiversité, d'espaces naturels et de ressources naturelles (eau, forêts, zones humides, etc.). Identifier celles développant un pôle d'expertise dans l'utilisation des outils quantitatifs de diagnostic de la situation des systèmes étudiés, d'évaluation de risques (invasions biologiques, extinctions), et des outils de décision dans une option d'action. Maîtriser les modes de financement de ces entreprises et institutions et le cadre légal dans lequel elles exercent leurs activités.

2. Produire des diagnostics chiffrés et propositions basées sur des projections dans le cadre d'actions environnementales focalisées sur la biodiversité. Maîtriser les outils d'intégration de l'incertitude dans le diagnostic et la projection.

3.

Maîtriser le choix d'outils de modélisation (modèles statistiques et mathématiques) adaptés aux objectifs des études de diagnostic des systèmes écologiques, d'évaluation des risques, et d'élaboration de plans d'action (« quel type de modèle pour quoi faire ? »).

4.

Maîtriser les modèles prédictifs, savoir en évaluer la robustesse, en valider les résultats et organiser l'aller-retour avec les données nouvelles et les corrections aux modèles

5.

Choisir de manière pertinente, présenter de manière complète et commenter de façon critique les principaux tests statistiques et outils de sélection de modèles (e.g., critères d'information) utilisés en écologie. Maîtriser les concepts, fondements théoriques et outils de l'estimation et de l'inférence statistique (fréquentiste et Bayesienne). Maîtriser les outils de diagnostic de la qualité de l'ajustement des modèles. Connaître les spécificités de la restitution des résultats d'analyses Bayesiennes.

6. A partir d'hypothèses verbales,

formuler un modèle mathématique ou statistique. Ecrire ce modèle dans le formalisme approprié et le mettre en œuvre avec un programme ou langage informatique de modélisation.

7. A partir d'un problème concret portant sur un test d'hypothèse biologique, écologique, ou évolutive, et de résultats d'observation ou d'expérience,

construire, et exposer par écrit ou par oral, un raisonnement complet comprenant (I) les présupposés de l'hypothèse, (II) les conditions devant être remplies pour corroborer l'hypothèse, (III) l'interprétation critique des résultats, (IV) une conclusion sur l'hypothèse de départ, (V) des propositions pour dépasser les limites de l'étude et compléter cette dernière.

Informations supplémentaires

Admission

Public concerné

  • Formation initiale
  • Formation continue

Pré-requis nécessaires

Le lien suivant doit être remplacé (Titre : "M1 Ecologie" | Adresse : "[id-fiche]formation;EMBEC0_111[/id-fiche]") :

Etablissement

Contact(s)

Lieu de la formation

Toulouse